Archives par mot-clé : Liliana Motta

Lancement du livre Les Migrations des plantes (2 mars 2024)

Nous avons le plaisir de vous inviter à la soirée de lancement du livre Les Migrations des plantes (mars 2024, Manuella Éditions), qui se tiendra le 2 mars prochain à 18h à la librairie Petite Egypte (Paris, 2e), en présence de Jacques Tassin

Le livre émane des journées universitaires et artistiques de juin 2022. Il a été soutenu financièrement par le projet Exorigins. Il compte avec les contributions de quatre membres de l’équipe (Liliana Motta, Eugénie Denarnaud, Bronwyn Louw, Marion Grange).

Présentation : Arrimé au sol par ses racines, le monde végétal semble
constituer au sein du vivant le règne de l’immobilité. Pourtant, les plantes aussi se déplacent. Textes scientifiques et critiques, entretiens, poèmes, enquêtes et photographies entrent ici en conversation pour interroger les modalités de leurs migrations, en dehors des rejets que provoquent parfois les plantes dites « invasives », miroirs de nos peurs et de nos saccages.
Suivre le végétal dans ses voyages invite à conjuguer
l’émerveillement face à l’inventivité et la puissance de résistance des plantes migrantes et le trouble induit par les ambiguïtés (post-)coloniales de la transplantation des vivants. Les plantes vagabondes ouvrent encore notre attention aux friches et aux bords de routes : elles appellent une approche paysagère des brassages planétaires et
suscitent des pratiques indisciplinées de la recherche, du jardinage et des arts.
Appréhender les plantes par la migration, c’est alors embarquer dans l’histoire plus vaste des transmigrations terrestres, pour rappeler que la migration est la condition partagée des vivants et une force créatrice de milieux et de mondes.
Les manières que nous avons d’appréhender ces mouvements végétaux font éclater au grand jour des enjeux esthétiques, éthiques et politiques, articulés autour de quatre axes : modalités, indisciplines végétales, ambiguïtés coloniales et postcoloniales et enfin sympoïèses*.

L’adresse du livre est plurielle : lecteurs et lectrices sensibles aux mondes académiques, artistiques et du jardin.

Avec les textes de : Judith Bastie · Bastien Beaufort · Jean-Marc Besse · Sacha Bourgeois-Gironde · Gilles Clément · Emanuele Coccia · Francesca Cozzolino · Eugénie Denarnaud · Matthieu Duperrex · Isaline Dupond Jacquemart · Claire Dutrait · Marine Fauché · Ralph Samuel Grossmann ·
Jamie Herd · Sophie Krier · Marielle Macé · Marine Mane · Liliana Motta · Arnaud Orain · Jeanne Peylet-Frisch · Isabelle Rabault-Mazières · Bénédicte Ramade · Marianne Roussier du Lac · Zoë Skoulding · Jacques Tassin · Thierry Thévenin · Clément Verger


De l’Altérité des Plantes et des Humains. Circulations globales et (ré)appropriations locales /// 12 & 13 octobre 2023

 Colloque final du projet EXORIGINS 
 Parc Floral de Paris
> Pavillon 1 
Colloque en mode hybride (présentiel et à distance)

Le lien d'accès en visioconférence sera communiqué par e-mail aux inscrits la veille du colloque

***
Inscription avant le 07 octobre 2023
***

***

Les végétaux – sous forme de graines, de fruits, de plants – ont de tous temps voyagé au gré des circulations des différents collectifs du vivant, parmi lesquels les sociétés humaines. La dissémination des végétaux autour du monde par les humains a souvent accompagné les conquêtes – militaires, religieuses, économiques et à visées coloniales. Elle a même souvent été encouragée par des politiques d’accaparement des savoirs et des savoir-faire techniques, à l’exemple de celles qui sont à l’origine des grandes explorations naturalistes réalisées par les puissances coloniales. Les sociétés d’accueil de ces végétaux se les sont appropriés et ont créé, à leur tour, de nouveaux discours, et mis au point de nouvelles techniques pour les façonner à leur image. De fait, les patrimoines culinaires et paysagers que nous connaissons aujourd’hui sont le résultat de ces circulations végétales intensives. Cette mise en ordre du monde végétal par les sociétés d’accueil s’est accompagnée d’un traitement cognitif des Autres et des Ailleurs, c’est-à-dire de production d’altérités.

Continuer la lecture de De l’Altérité des Plantes et des Humains. Circulations globales et (ré)appropriations locales /// 12 & 13 octobre 2023

Retour en images sur les Visites insolites du Jardin des altérités

Le mardi 11 octobre 2022, ont eu lieu deux visites insolites du CNRS au Jardin des Altérités, durant la #Fête de la Science, organisées par la délégation Paris-Centre du CNRS, le MNHN et le CAK. Deux groupes d’une dizaine de personnes, tirées au sort en amont, ont pu suivre une visite du Jardin, en compagnie de la botaniste Liliana Motta, sur le thème des migrations de plantes. Plusieurs de ces visiteurs ont apporté avec eux des végétaux, en vue d’une future plantation au Jardin et ajoutant ainsi une nouvelle histoire de plante à celles du Jardin.

Crédits photos : Alice Jourdan, Centre Alexandre Koyré. Continuer la lecture de Retour en images sur les Visites insolites du Jardin des altérités

Fête de la Science au #Jardin des altérités, 11 octobre 2022

Dans le cadre des Journées de la Science 2022, l’équipe EXORIGINS organise deux visites insolites intitulées “Le Jardin des altérités et les fabuleuses histoires de migration des plantes” à destination du grand-public:

  • Mardi 11 octobre à 10h
  • Mardi 11 octobre à 14h

Pour y participer, rendez-vous sur le site web des visites insolites du CNRS et inscrivez-vous.

Description de la visite

Vous aimez les histoires de voyage et les sagas familiales ? Cette visite est faite pour vous !

Saviez-vous que la plupart des fruits et légumes cultivés en France et utilisés dans la culinaire française sont d’origine étrangère ? C’est par exemple le cas de notre piment d’Espelette ou de la pomme de terre qui viennent d’Amérique. Ou encore, saviez-vous que certains légumes que nous ne mettrions pas dans notre assiette sont largement consommés par nos voisins qui eux les considèrent différemment. Au Portugal, on consomme ainsi le chou « galicien » dans le caldo, alors qu’en France, où il porte le nom de chou « cavalier », on le donne en fourrage aux animaux.

Découvrez le Jardin des altérités, réalisé par l’artiste botaniste Liliana Motta et des chercheurs en sciences sociales, qui raconte ainsi l’histoire du voyage de végétaux dans le monde, au gré des migrations des hommes, et du fabuleux destin de certaines espèces venues de très loin, puis acclimatées en France et aujourd’hui intégrée dans les patrimoines culturels, culinaires, historiques et religieux français.

Vous pourrez venir avec une plante ou un semis ou un récit sur une plante emblématique de leur histoire personnelle ou familiale, qui pourra être postérieurement planté(e) dans le Jardin des Altérités, et venir ainsi enrichir la saga des plantes voyageuses !

Journée d’étude Jardins en Migrations / 23 mai 2022

L’équipe EXORIGINS (Centre Alexandre Koyré ; Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales ; PALOC) et Mondes Américains sont heureux de vous inviter lundi 23 mai 2022 à une journée d’études “Jardins en Migrations“, consacrée aux travaux de la sociologue Pierrette Hondagneu Sotelo, professeure à University of Southern California et actuellement accueillie à l’EHESS.

Conférence inaugurale (10h15): Almost Paradise: Sustaining Immigrant Life in Urban Community Gardens

Résumé : This lecture draws on research included in my book Paradise Transplanted: Migration and the Making of California Gardens (2014) and also from research I conducted more recently at two large urban community gardens in Watts, which will be included in the forthcoming book. In this lecture, I cover the development of urban community gardens, and focus on important dynamics occurring in immigrant community gardens located in poor urban neighborhoods. These are sites of homeland re-creations and recreation, places of cultural affirmation and belonging where people come together to improvise solutions to everyday problems. In the past, community gardens in poor, marginalized urban l neighborhoods were often threatened with demolition, but now many of these are supported and protected by agreements with municipal authorities, land trusts and NGOs. With the infrastructural support, however, new difficulties of democracy emerge, and I explore these tensions and trade-offs.

La conférence sera suivie d’un buffet déjeunatoire, puis l’après-midi sera consacré à une visite du Jardin des Altérités, jardin créé par l’équipe EXORIGINS en partenariat avec l’artiste Liliana Motta, puis à une table-ronde. Nous vous attendons nombreux !

02/2020 – Palais de la Porte Dorée

Atelier d’écriture avec Vincent Ravalec et visite du Palais de la Porte Dorée

04 février 2020

La classe du Lycée Louis de Broglie de Marly le Roi  a réalisé un atelier d’écriture coordonné par l’écrivain-réalisateur Vincent Ravalec. Au programme, rédaction d’un scénario à partir d’un personnage mystérieux : une fillette migrante accompagnée d’une plante avec laquelle elle communique de façon curieuse, sont envoyées par la douane faire un séjour d’acclimatation au Palais de la Porte Dorée …

Après l’atelier d’écriture, accompagnés de leur professeur de Lettres Isabelle Roger et de l’anthropologue Emilie Stoll, les élèves ont visité le Palais de la Porte Dorée construit lors de l’exposition coloniale de 1931. Ils ont pu observer les plantes et les produits associés aux colonies françaises sculptés sur la façade du bâtiment. Dans un deuxième temps, la visite s’est poursuivie dans le jardin du Palais, créé par l’artiste-botaniste Liliana Motta, où ont été privilégiées des espèces dites “étrangères”, venant du monde entier, et qui sont le fruit d’échanges commerciaux ou de migrations humaines. Le jardin est composé notamment de végétaux dits “invasifs” : les “mauvaises herbes” comme les appellent couramment les jardiniers.

Vidéos du Workshop de présentation de l’équipe EXORIGINS

Retrouvez les vidéos des présentations des chercheurs de l’équipe EXORIGINS réalisées lors du Workshop du 28 mars 2019, au Muséum National d’Histoire Naturelle – Jardin des Plantes de Paris.

INTRODUCTION

Titre : De la diversité bio-culturelle dans les jardins des Parisiens. Circulations croisées de végétaux, de personnes et d’imaginaires

Emilie Stoll, anthropologue au CNRS (laboratoire Urmis), porteuse du projet

Titre : L’équipe Exorigins et ses partenaires muséaux

Arnaud Dubois, anthropologue au CNAM (laboratoire HT2S)

PARTIE 1 CIRCULATION DES VÉGÉTAUX DANS LE MONDE : LES TERRAINS DES CHERCHEURS

Titre : Le cédrat dans l’Anti-Atlas marocain

Romain Simenel, anthropologue à l’IRD (laboratoire Paloc) Continuer la lecture de Vidéos du Workshop de présentation de l’équipe EXORIGINS

Échanges d’expériences à l’arboretum de Versailles-Chèvreloup

Mardi 4 juin 2019

A l’occasion d’une visite du domaine de Chèvreloup, quatre projets scientifiques menés au Muséum National d’Histoire Naturelle (dont Exorigins) ont dialogué autour des enjeux de conservation et de diversité biologique et culturelle. La Direction des Jardins Botaniques du Muséum appuie plusieurs projets scientifiques portés par ses unités de recherche, dont l’UMR 208 PALOC, co-porteuse du projet Exorigins. Certains projets se déploient sur des parcelles du Jardin des Plantes, comme c’est le cas du Jardin des Altérités.

Continuer la lecture de Échanges d’expériences à l’arboretum de Versailles-Chèvreloup