Archives par mot-clé : jardin porte-paysage

Le Jardin « porte-paysage » : Rencontre des urbanités dans le détroit de Gibraltar (Tanger, Maroc)

Thèse de Doctorat en Sciences du Paysage, soutenue par Eugénie Denarnaud le 11 septembre 2020.

Résumé :

L’objet de la recherche est l’étude de jardins informels, nés dans un phénomène urbain massif, initié en l’an 2000. Une étude critique du paysage local, menée par l’observation ethnobotanique, géographique et paysagère d’actions jardinières potentiellement coercitives, est conduite dans le contexte actuel de planification urbaine. À certains égards, les Tangérois sont des marcheurs, des arpenteurs, des connaisseurs de leur environnement. Ils tirent une interaction positive avec leur milieu dans un contexte métropolitain : connaissance des fleurs ; des résines ; des abeilles ; des animaux sauvages ; des phénomènes météorologiques et géologiques. Autant d’éléments hétérogènes qui entrent dans ce qu’on peut nommer le paysage. Cette particularité tangéroise a permis d’explorer le fait urbain sous deux angles. Celui de la cité séculaire sans cesse réinventée dans son territoire. Et celui de la ville comme reflet contemporain de la modernité.

Soutenances des étudiants de l’équipe Exorigins

Trois étudiants de l’équipe Exorigins ont soutenu leur travaux de fin d’étude au mois de septembre 2020.

  • Fanny Blaizot a soutenu son mémoire d’étape de Master 1 Migrations, Racisme et Altérités, à l’Université de Paris, le 4 septembre 2020, sous le tutorat de Emilie Stoll.
    Titre du travail : Stéréotypes, discriminations et formes de luttes dans différentescommunautés chinoises à Paris.
  • Eugénie Denarnaud a soutenu sa thèse de Doctorat à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, le 11 septembre 2020, sous la codirection de Vincent Piveteau et Romain Simenel.
    Titre de la thèse : Le Jardin « porte-paysage » : Rencontre des urbanités dans le détroit de Gibraltar (Tanger, Maroc).
    Lire le résumé : ici.
  • Léo Truglia a soutenu son mémoire d’Ingénierie des espaces végétalisés urbains, à AgroParisTech, le 30 septembre 2020, sous la codirection de Christine Aubry, Pauline Sy, Emilie Stoll et Pierre Morand.
    Titre du mémoire : Etude des savoirs et pratiques culinaires des habitants de Bondy et évaluation de la pertinence à mettre en place une filière de production de fruits et légumes notamment « exotiques » dans et pour la ville