L’ÉQUIPE

ÉMILIE STOLL
Porteuse du projet

Anthropologue – Chargée de recherche au CNRS

Enquêtes: circulation des graines de caoutchoutier (hevea brasiliensis) et des savoirs associés entre l'Amazonie, l'Europe et l'Asie ; trajectoires familiales mises en récits à travers les plantes
Co-conception du Jardin des altérité

ROMAIN SIMENEL
Coordinateur scientifique PALOC (UMR 208)

Anthropologue – Chargé de recherche à l’IRD, UMR Patrimoines locaux, Environnement et Globalisation.

Enquêtes : le cédrat dans le Haut-Atlas; le figuier de barbarie et la lavande multifida au Maroc et au Portugal; les plantes ayurvédiques en Inde ; les jardins des migrants juifs à Curaçao.
Co-conception du Jardin des altérité

LILIANA MOTTA
Directrice artistique du Jardin des Altérités

Artiste botaniste du Laboratoire du De-Hors et enseignante à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.

Enquêtes : les plantes sauvages en ville venues avec les gens. Classification des plantes dites "invasives". Directrice artistique du Jardin des altérités.

ARNAUD DUBOIS
Commissaire du projet

Anthropologue, diplômé des Beaux-Arts de Paris, chargé de recherche au Centre National des Arts et Métiers.

Enquête : anthropologie de la couleur et du geste technique. Commissariat scientifique et artistique.

FANNY BLAIZOT

Etudiante de Master 1  en Sciences sociales, parcours Migrations, Racisme, Altérité, à l’Université de Paris, sous l’encadrement de Emilie Stoll.

Enquête : les transmissions intergénérationnelles des pratiques alimentaires au sein de communautés immigrées chinoises à Paris

EUGÉNIE DENARNAUD

Paysagiste et artiste plasticienne, doctorante en Science et architecture du paysage à l’École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles, sous la codirection de Romain Simenel.

Enquête : les "jardins pirates" à Tanger, au Maroc (mise en culture de friches par les habitants des villes).

ÉMILIE DÉTOUILLON

Professeur agrégée en Sciences de la Vie, Sciences de la Terre et de l’Univers, PRAG au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Activités :  Responsable du pôle de formation des enseignants du second degré au sein de la direction de l’Enseignement et de la Formation du Muséum. En charge de la formation des enseignants et de l’organisation des « rendez-vous de la science » destinés aux publics scolaires.

IRÈNE DOS SANTOS

Anthropologue, chargée de recherche au CNRS, membre de l’Unité de Recherche Migrations et Société.

Enquêtes : le choux galicien dans les jardins des immigrés portugais en France ; les jardins des "retornados" à Lisbonne et São Tomé.

LULY FISCHER

Juriste, professeur à l’Universidade Federal do Pará (Brésil), en accueil au sein de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne pour 2019.

Enquête : le statut juridique du foncier des jardins botaniques de Belém, en Amazonie brésilienne.

CANNELLE LABUTHIE

Anthropologue, doctorante contractuelle à l’université Paris-Diderot, au sein de l’Unité de Recherche Migrations et Société.

Enquête : Cultiver l’identité. La transmission des semences « indigènes » au Levant 

VINCENT LEBLAN

Anthropologue, chargé de recherche à l’IRD,  UMR Patrimoines locaux, Environnement et Globalisation.

Enquête : Spécialiste des relations homme / animal, il étudie la circulation, entre Europe et Afrique, des spécimens de chimpanzés utilisés pour jauger la distance à l’Autre.

CLAIRE MÉDARD

Géographe, chargée de recherche à l’IRD au sein de l’Unité de Recherche Migrations et Société.

Enquête : la circulation des légumes-feuilles au Kenya et leur usage dans la cuisine, ainsi que les légumes de substitution comme le choux "galicien" ou "sukuma wiki".

LEO TRUGLIA

Etudiant en 4e année en agronomie à Agroparistech, option Ingénierie des Espaces Végétalisés Urbains, en stage à l’IRD de Bondy co-tutoré par Christine Aubry, Pauline Sy et Emilie Stoll.

Enquête : Conduite d’une expérimentation participative auprès d’habitants de Bondy issus de l’immigration, afin de cerner une appétence à participer au développement d’une filière locale de légumes traditionnellement utilisés dans leurs pratiques culinaires.

DENIS VIDAL

Anthropologue, directeur de recherche à l’IRD au sein de l’Unité de Recherche Migrations et Société.

Enquête : étude de la circulation des œillets d'Inde entre l'Inde, les Amériques et l'Europe.

DOMINIQUE VIDAL

Sociologue, professeur des universités à l’Université de Paris (site Paris-Diderot) au sein de l’Unité de Recherche Migrations et Société.

Enquête : les loges fleuries des gardiennes d'immeuble d'origine portugaises dans les immeubles du parc privé à Paris.