Le concept

Un dispositif expérimental à la croisée de l’Art et de la Science

Dispositif expérimental à la croisée de l’Art et de la Science, le Jardin des Altérités a vocation à représenter la diversité bio-culturelle issue de la circulation des plantes dans des trajectoires migratoires individuelles ou familiales de personnes ou de collectifs.

Où ?
Situé dans le Jardin des Plantes, en face de la Grande Galerie de l’Évolution, le Jardin des Altérités est conçu pour incarner un espace de compréhension des manières de penser les ailleurs et les autres par le végétal.

Qui ?
Créé par le projet Exorigins financé par la Ville de Paris, le Jardin des Altérités est une œuvre collective.
Conçu par deux anthropologues, Romain Simenel et Emilie Stoll, mis en scène par l’artiste botanique Liliana Motta, il compte également sur le concours des jardiniers du Laboratoire du Dehors et du service des Jardins botaniques du  Muséum National d’Histoire Naturelle ainsi que sur la collaboration scientifique des différents chercheurs de l’équipe (IRD, CNRS, Université de Paris).

Le Jardin des Altérités s’inscrit dans la continuité de l’historique du jardin-exposition « Un jardin de naturaliste » initié par des disciples de Paul Jovet en 1996.

Photo : Liliana Motta, 2019.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search